1984 – George Orwell

1984 doit continuer à être lu et relu. George Orwell dont la lucidité visionnaire est à couper le souffle, nous offre une satyre inégalée. La forme n’est pas parfaite, on sent l’urgence de l’écriture provoquée par la maladie de l’auteur. Atteint de tuberculose, Orwell vit ses derniers mois. Épuisé, il réussit à aller au bout de sa réflexion mais jugera son ultime roman raté.

Le fond, incroyablement prophétique et inspiré, l’emporte. Le lecteur est happé par une histoire qui transpire d’humanisme, d’engagement et de rigueur mais qui constitue avant tout une critique acerbe du fascisme et du communisme. Orwell brave ce qu’il appelle déjà le « politically okay » en dénonçant les dérives d’une société future pas si lointaine.

News Reporter