Des chroniques de livres proposées par les lubies de ludi ou lilu
Avis sur Génération CV, de Jonathan Curiel
Clément Vialla (initiales C.V. !) a fait une grande école de commerce et Sciences Po avant de s’envoler pour travailler durant deux ans à l’ONU. Le retour en France est un dur retour à la réalité. Le CV bien rempli sous le bras, le jeune homme se rend d’entretien en entretien. Rien n’aboutit. Même le réseau, dont on parle tant aujourd’hui, ne lui est d’aucune aide.
Entre roman et essai, Jonathan Curiel dépeint l’enfer de la recherche d’emploi d’un jeune sur-diplômé. Comme le personnage, l’auteur a fait une école de commerce et Sciences Po. Il s’inspire de son expérience personnelle pour livrer un texte à la fois féroce et plein d’humour sur le marché du travail français et la condition de demandeur d’emploi (les moments de doute, de découragement…).
Si vous êtes en recherche d’emploi, vous reconnaîtrez certaines situations. Encore que… Dans ce livre, il est surtout question de personnes ayant un haut niveau d’études, d’école de commerce… Et tous les demandeurs d’emploi de la tranche 25-35 ans – tranche d’âge dont il est question dans ce livre – n’ont pas ce niveau d’étude et ne se reconnaîtront donc pas dans ces histoires de réseaux d’ecoles, de parisiens branchés dépensant sans compter…
Génération CV, de Jonathan Curiel, Fayard – 2012
News Reporter