Avis sur La musique russe : emporte-moi, Lissa Ivanovna, de Claude Helft

Toujours dans un souci de faire découvrir aux jeunes la lecture telle que l’on peut la proposer aujourd’hui, avec toute son interactivité, LirePlus vous invite à pénétrer dans l’univers de la musique russe, à travers un conte de Claude Helft, mis en musique par Bielka, chanteuse dans les cabarets et créatrice de spectacles pour enfants.

Une jolie histoire, donc, parfaitement illustrée, qui rend bien compte des traditions russes (les matriochkas, le samovar…). De courts intermèdes musicaux parcourent la narration, pour l’accompagner, parfois même la compléter, au son de la balalaïka, du gousli, de la guitare à sept cordes, ou encore de l’accordéon de Saratov, que l’on pourra identifier à la fin du texte grâce aux annexes sur les traditions musicales et les instruments typiques. Un livre documenté, pour “former le public de demain”. Gallimard Jeunesse en fait son leitmotiv à travers la collection “mes premières découvertes de la musique”.

[extrait]
Ah, le beau mariage que ce mariage du fils de l’Ours ! Le gel fait crisser les pas des invités et givre les vitres de l’isba. Le soleil allume les yeux des filles et des garçons et rend dorées les montagnes de crêpes qui sont prêtes à être mangées. C’est le moment : Lissa Invanovna va chanter et danser.

[références]
La musique russe. Emporte-moi, Lissa Ivanovna Hsitoire de Claude Helft, mise en musique par Bielka, et racontée par Nathalie Nerval avec un CD audio, durée 20mn. Gallimard jeunesse, “mes premières découvertes de la musique”,No 248, catégorie 2.

News Reporter