Des chroniques de livres proposées par les lubies de ludi ou lilu
Comme ton ombre d’Elizabeth Haynes
notez cet article
J’avais terriblement envie de lire un thriller. Arrivée dans une énorme librairie au milieu des ces milliers de livres, lequel choisir ?
Il y en a un qui a attirait mon attention; la couverture m’a interpellé. Rien qu’a cette image de porte avec 3 verrous on comprend tout de suite que ce livre est un thriller. La deuxième chose qui a attiré mon attention, c’est le macaron « Prix des lecteurs 2012″… Et là, je me suis laissée convaincre en espérant ne pas être déçu.
Elizabeth Haynes signe ici son premier roman et je je ne vais pas faire de suspense plus longtemps, je suis complètement sous le charme de son écriture et de sa manière à tourner le récit qui prend vraiment en haleine jusqu’à la dernière page. Un roman comme je les aime et qui a été un véritable coup de cœur.
Le livre commence par une retranscription d’un procès. On comprends assez rapidement que le début du livre commence par la fin de l’histoire. Le récit est fait de plusieurs introspections, qui nous ramènent dans le passé de Cathy, où elle raconte petit à petit sa rencontre avec Lee, la relation qu’ils entretiennent, les mystères qui planent sur sa vie (celle de Lee) et les sentiments qui commencent à naître entre eux.
Une relation passionnelle qui dérape un peu trop et Cathy se sent alors de plus en plus contrôlé. L’homme mystérieux qu’elle désirait tant commence à lui faire peur et soudain la raison prend le dessus. Qui est-il ? Pourquoi tout ces secrets ? Ce qu’il lui dit, ce qu’il lui fait, commence véritablement à l’étouffer et à la terroriser. Elle décide alors d’en parler à ses amis qui sous le charme complet de cet homme, n’écoute même plus ce qu’elle raconte et trouve sans cesse des excuses à Lee.
Une manipulation extrêmement bien dépeinte par l’auteure et complètement fascinante. Comment arrive t-il à l’éloigner de ses amis les plus proches et faire croire que c’est elle qui à un problème. Comment ne pas ressentir de l’injustice face à ça ? Elle en devient presque folle…
News Reporter