Des chroniques de livres proposées par les lubies de ludi ou lilu
Le pèlerin de Compostelle de Paolo COELHO

Roman autobiographique, mais mis-à-part parler de lui Paolo COELHO ne nous apprend par grand chose sur le pèlerinage de Compostelle : sachant que j’ai lu ce livre pour cela je suis déçue, je m’attendais à plus de détails sur ce pèlerinage;  par contre une belle introspection sur le spirituel .

Le dernier souvenir que j’ai de Paolo Coelho c’est L’alchimiste qui je vous l’avoue fut un coup de cœur considérable du coup, je tombe de haut en lisant ce livre, je pense que j’en attendais trop, beaucoup trop sur ce roman je prétendais d’avance que ce serait un coup de cœur ou une belle histoire qui m’aura appris beaucoup de chose, loupé.

Par ailleurs son style, sa plume est toujours fantastique, sa manière de poser des questions, de se poser des questions et par son intermédiaire nous les poser aussi, nous amène à réfléchir sur beaucoup de choses. Même si je l’avoue, on a pas vraiment le choix dans les réponses, nos réponses reposent sur les siennes, ses idées sont les bonnes puisqu’il nous inflige son ressentit.

Quoiqu’il en soit le livre aide à la réflexion, l’écriture est magnifique, je dirais même splendide j’ai relevé des tonnes de citation. Ce n’est pas un flop a proprement parlé mais ce n’est pas un chef d’œuvre comme d’autres lectures de l’auteur que j’ai pu effectuer.

News Reporter