Le Ver dans la pomme de John Cheever

Enfin des nouvelles de John Cheever publiées en français ! L’auteur, qui jouit d’une importante reconnaissance outre-Atlantique, est quelque peu oublié dans l’Hexagone. Heureusement, ‘Le Ver dans la pomme’ vient combler ce manque. On apprécie particulièrement l’écriture juste de Cheever, d’une apparente simplicité, qui révèle une vision complexe de l’être humain. En effet, des images d’Epinal, visions classiques du bonheur, sont confrontées à des imperfections plus ou moins sous-jacentes, entraînant inexorablement les personnages dans des drames quotidiens.

L’intérêt de l’ouvrage réside dans la subtile évocation de malheurs, sans jamais tomber dans la sensiblerie. Les personnages, placés dans des situations dans lesquelles ils s’avèrent décalés, sont en inadéquation avec leurs désirs, souhaitant vieillir plus vite ou rester jeune, rêvant d’autres horizons sociaux.

L’auteur met également en scène des animaux au centre de ses nouvelles, tour à tour symboles de fatalité ou étranges miroirs de l’être humain. John Cheever montre ainsi à quel point l’homme a cette fâcheuse tendance à chercher la petite bête et à se perdre dans de stériles réflexions, oubliant par la même occasion de vivre, simplement.

Le Ver dans la pomme de John Cheever,

Editeur : Joëlle Losfeld
Publication :15/5/2008

News Reporter